L’étrange déclaration de Monsieur Shuttleworth

27 juillet 2008

Du 21 au 25 juillet dernier se tenait à Portland l’OSCON 2008, le rendez-vous annuel de la célèbre société d’édition américaine spécialisée dans l’informatique, O’reilly Media.

Dans la plus grande ville de l’Oregon, Mark Shuttleworth s’est fendu de propos étranges. Le mécène de la distribution Ubuntu a notamment laissé entendre que le bureau GNU/Linux était encore perfectible : « La mission la plus importante à réaliser dans les deux prochaines années est d’élever le bureau Linux de quelque chose de stable et robuste mais pas spécialement joli vers quelque chose que nous pourrions qualifier d’art » a-t-il dit.

Il a ensuite invité les développeurs de logiciels libres à produire un bureau qui soit à la fois « élégant » et productif, dans le but de fournir aux utilisateurs une « expérience » qui soit la meilleure possible. Pour soutenir ses propos, Mark Shuttleworth a alors déclaré, sans trop s’y appesantir, que l’iPhone d’Apple délivrait une telle forte interaction.

Le gourou intrépide des Ubunteros a poursuivi de manière plus traditionnelle. Il a prôné une forme de tolérance envers les systèmes d’exploitation propriétaires, tout en louant le mode de développement des logiciels libres.

Que peut-on penser de cette intervention ?

D’abord, la plupart d’entre nous retiendront l’absurdité de la déclaration susmentionnée. Parler d’art dans le domaine du logiciel, dans un sens autre que celui de la technique, c’est introduire de manière subreptice une part de subjectivité. Se perdre dans des considérations qui relèvent de l’esthétique, « des goûts et des couleurs », dans le but probable d’imposer sa propre vision du bureau, c’est même peut-être le signe d’un petit caprice.

Ensuite, on comprend alors mieux pourquoi citer Apple comme un modèle « d’expérience utilisateur » peut-être considéré comme une erreur de communication !

En effet, là encore, la notion évoquée dépend de critères personnels. Si je dis que les bureaux Gnome et KDE, en plus d’être remarquablement stables et cohérents, possèdent une forte ergonomie (qui est, à la différence de l’esthétique, une considération purement scientifique qui dépend de normes étudiées et clairement établies), et que leurs fonctionnalités avancées en font des environnements puissants et complets, n’est-ce pas aussi la preuve d’une « forte interaction » avec l’utilisateur ?

Comme le concept est mal défini, une conséquence est qu’un auditeur mal pensant pourrait croire (j’espère à tort !) que Mark Shuttleworth tolère la politique privatrice de libertés d’Apple (rappellons au passage pourquoi il faut éviter l’iPhone). Ainsi, quand des termes qui n’ont pas un sens universel sont employés dans une assertion quelconque, on peut les surinterpréter de manière tout-à-fait personnelle… La route est alors toute tracée pour un buffer overflow linguistique !

Bien sûr, nous savons que Mark Shuttleworth est un homme à buzz. La montée en puissance d’Ubuntu doit beaucoup à sa communication et à son marketing habituellement mieux huilés. Mais ses récentes déclarations, dont celle sur les cycles de développement des projets libres, tendent maintenant à provoquer des réactions assez vives, quoique certainement démesurées et pas toujours justifiées. Après ce nouveau couac, l’homme devrait peut-être se montrer moins fougueux pour ne pas prendre le risque de se mettre une partie de la communauté du libre à dos…

About these ads

16 Réponses à “L’étrange déclaration de Monsieur Shuttleworth”

  1. mota a dit

    Ouais mais non, tout le monde s’accorde à dire, OS X offre une interface non seulement agréable à l’oeil (‘fin j’sais pas mais ils ont sorti le glossy en premier en 2000, et depuis tout le monde la reprend, surtout vista/ubuntu (avec human, toussa) et même certains l’appellent style "web 2.0") et il est clair que lorsqu’une équipe de développement cherche une ergonomie parfaite, elle la trouve, et en cela OS X n’est clairement pas comparable avec KDE et encore moins Gnome qui ne font que chercher à donner une cohérence à des éléments distincts.

    Par contre, clair que MS se goure profondément en espérant obtenir une cohérence GUI de la part du libre, trop de diversités.

  2. Winael a dit

    Personnellement je trouve que Mark Shuttleworth a raison en parlant d’élever le bureau Linux au rang d’art. Mark Shuttleworth parle d’art au sens artisanal du terme.
    Combien d’œuvre d’art le son moins par caractère esthétique que par démonstration de la preuve d’un savoir faire presque absolue, pouvant se quantifier ? (pour moi une clé de voute reste de l’art, l"horloge astronomique de Strasbourg aussi et pourtant je déteste la mécanique, etc. )
    Quand à comparer l’ergonomie de l’Iphone avec ce qu’il considère une ergonomie vraiment efficace, je trouve encore une fois qu’il a raison.
    Qu’importe le fait qu’Apple soit une abération en terme de liberté, il faut leur reconnaitre qu’ils produisent des interfaces extrêmement ergonomique au point de vue expérience utilisateur.
    Bref ce qu’ils faut c’est une maitrise encore jamais vue du bureau Linux pour offrir une expérience utilisateur encore jamais vu et faire passer l’Iphone pour un gadget sans intérêt, voila grosso modo la traduction des propos de Shuttleworth

  3. albert a dit

    Enfin dire que MacOS X ou les differents produits Mac manque d’ergonomie (ce que sous entend ce message) c’est etre en contradiction avec l’avis des experts ainsi que l’avis des utilisateurs. Pas grave restons dans notre bulle et dans notre tour, evitons de faire un systeme beau et efficace.

    ps: demande un peu autour de toi pourquoi les gens achete des mac, c’est pour une seule raison "Parcequ’ils sont beaux" et la le probleme c’est que les fabricants de pc font des trucs moches avec un OS soit Toy’s r’us (XP) soir tout pourri (Vista). Si Linux arrive a concurrencer deja l’ergonomie et la beaute niveau OS, la moitie du chemin sera fait.

  4. biloute a dit

    "a notamment laissé entendre que le bureau GNU/Linux était encore perfectible" -> non non; il l’a expressément dit.

    "Le gourou intrépide des Ubunteros" -> quel humour !

    "Que peut-on penser de cette intervention ?" -> parle pas pour moi stp. Dit plutôt ce que TOI tu penses, un peu de courage !

    "qu’un auditeur mal pensant pourrait croire (j’espère à tort !) que Mark Shuttleworth tolère la politique privatrice de libertés d’Apple" -> donc tu suggères des trucs que d’autres POURRAIENT penser. Et ce que tu dis est complètement à la ramasse.

    "tendent maintenant à provoquer des réactions assez vives, quoique certainement démesurées et pas toujours justifiées."-> comme la tienne justement

    "pour ne pas prendre le risque de se mettre une partie de la communauté du libre à dos"->maintenant tu parles au nom de la communauté ? Pas de la mienne en tout cas

  5. Eric a dit

    @biloute : +1

    Encore un billet qui appelle à faire venir du monde sur un blog en disant n’importe quoi. Au final tu reproches quoi à Mark ? On est sur une conf qui parle d’avenir et d’idées pour le futur. Il est en plein dedans. Il demande à ce que les dev, du moins ceux soucieux des utilisateurs qui pourraient prendre du plaisir à utiliser leurs logiciel, à faire un effort afin de fournir un bureau BEAU en plus d’ergonomique. CIter Apple, évidemment qu’il doit le faire, ce sont les seuls sur ordi à fournir à l’utilisateur un système class ! Franchement critiquer Mark pour ça c’est vraiment avoir rien d’autre à foutre, à moins que de voulior attirer les trolleurs sur ton site.

  6. Bruno a dit

    Je ne suis pas d’accord avec les propos de ce billet et pourtant j’aime bien le ton de ce blog et sa qualité rédactionnelle ;-)
    Il y a certainement beaucoup à dire sur les propos de Mark Shuttleworth, mais pour cela encore faudrait-il les prendre dans leur intégralité et non réagir à chaud à partir d’un article commentant des extraits choisis. Si on lit bien on voit qu’il parle bien d’ergonomie et notamment des méthodes agiles. Au passage l’ergonomie, me si elle veut s’en donner l’apparence, n’est sûrement pas une science exacte.
    Il me semble que l’idée principale mise en avant (sans doute étayée par des exemples malheureux, j’en conviens) et la nécessité pour les projets libres de ne pas se focaliser uniquement sur le développement, sur l’aspect technique. Il faut que les développeurs travaillent en collaboration et en harmonie avec des ergonomes et des graphistes.

  7. Ronan a dit

    @biloute : +1

  8. Zitrouille a dit

    Bonjour !

    D’abord, clarifions les choses. Vous êtes bien peu à avoir compris l’opposition fondamentale qui existe entre ergonomie et esthétique.

    Éthymologiquement, le mot « esthétique » dérive du grec αισθητική, qui peut signifier : perception, sens. L’esthétique est une critique du goût, dont les valeurs référentes dépendent énormément des cultures et des époques.

    Le terme « ergonomie » (εργονομία) se décompose en deux idées : travail (εργο) et règles (νομος). Par conséquent, l’ergonomie est une science à part entière : on parle bien de règles. L’ergonomie consiste à étudier précisément la relation entre l’homme et son milieu de travail, dans le but de trouver un compromis maximal entre confort, sécurité et efficacité.

    De ces deux domaines, l’un est une science, l’autre pas. L’un répond à des règles quasiment immuables et bien définies, l’autre dépend uniquement de sa perception, de sa propre subjectivité.

    Derrière la perception, je range les termes « agréable à l’oeil » , « art », « beau », « moche », « classe », « graphistes ». Ce sont quelques mots que vous avez employés les uns après les autres. Or, vous les avez souvent utilisés pour défendre l’ergonomie de Mac OS. Fatale confusion !

    Ensuite, j’ai déjà signalé que le terme « d’expérience utilisateur » n’avait pas de sens. Pourtant, il est encore employé dans certains commentaires (Winael… ) ! Si vous voulez l’utiliser, il faut d’abord que vous lui donniez un sens. Comme en mathématique. C’était pourtant un point important de mon argumentation !

    Enfin, je veux bien comprendre que Mark Shuttleworth inspire un grand respect aux Ubunteros. C’est louable et justifié. Moi-même, je ne crois pas faire partie de cette ligue naissante anti-Shuttleworth.

    Toutefois, je continue d’affirmer qu’une partie de la communauté a des doutes sur le bien-fondé de ses déclarations passées ou présentes ; j’ai longtemps hésité à fournir le lien suivant, dont je ne partage pas toutes les idées.

  9. mota a dit

    On te parle d’ergonomie, le système d’Apple a un environnement parfaitement cohérent et pratique, si ce n’est ce qu’il y a de plus recherché (note le mot recherche, science, toussa) pour offrir à l’utilisateur une efficacité qu’il n’aurait certainement pas sur un DE libre et encore moins sur Windows.

    Simple question: as-tu un Mac ?

  10. [...] et robuste mais pas spécialement joli vers quelque chose que nous pourrions qualifier d’art (cf. Zitrouille) Download in .PDF Tags:Mockup, [...]

  11. Bruno a dit

    On peut pas comprendre qu’il y ait une opposition fondamentale entre ergonomie et esthétique concernant des interfaces graphiques. Ce sont des notions étroitement liées dans ce domaine et c’est bien pour cela qu’il y a confusion dans les esprits ! Le bureau 3D, le dock de macOSX c’est joli, c’est cliquant, c’est tape à l’œil, mais effectivement cela n’apporte pas grand chose en terme d’ergonomie. Par contre de belle icônes/pictogrammes que l’on comprend et identifie du premier coup d’œil c’est une amélioration de l’ergonomie.
    Et je persiste à dire que l’ergonomie n’est pas une science, tout comme l’économie (même type de racine grecque) n’est pas une science. Ce sont des disciplines qui sont en quête d’objectivation en essayant de mimer dans leur démarches les sciences exactes (mathématiques et dans une moindre mesure la physique).

    @mota : je suis bien plus efficace avec mon bureau KDE, que sous Windows ou macOSX et l’ergonomie ou l’aspect esthétique n’a pas grand chose à voir là dedans.

  12. mota a dit

    Tu es bien plus efficace, ouais, c’est ton expérience personnelle et je veux veux aisément te croire. Personnellement je suis plus efficace avec ion3, mais il n’empêche que l’interface d’Apple, et ce beaucoup le reconnaissent (même coupain Ballmer, c’est pour dire ..) est étudiée pour être intuitive et efficace. C’est le iWorld d’Apple, hautement critiquable éthiquement parlant, mais cette interface fait l’objet d’une recherche perpétuelle au sein de Cupertino, et il est normal qu’une recherche aboutisse à des résultats que Mark Shuttleworth va tout normalement reconnaître et vouloir dépasser.

  13. Zitrouille a dit

    Le débat épistémologique du jour, sponsorisé par Cochonou (le bon saucisson comme on l’aime chez nous) : l’ergonomie est-elle une science ? Nos invités, Bruno et Zitrouille (dit le Troll), vont s’affronter sur notre plateau, dans une lutte sévère et sans merci !

    Blague à part, et outre ce que j’ai déjà vaguement souligné, il y a un point que personne n’a appuyé ici.

    Que font les équipes de développement de Gnome et de KDE ? Elles améliorent, proposent, construisent et travaillent sans relâche. La révolution perpétuelle est en marche depuis bien longtemps : le brillant projet KDE 4 est déjà en phase d’aboutissement, Gnome 3.0 est en marche depuis peu.

    Mais Mark Shuttleworth, par sa déclaration déplacée, donne l’impression que ces équipes se tournent les pouces…

    Miguel de Icaza et Aaron Seigo, qui sont tout de même des personnalités autrement plus importantes que le mécène d’un fork violent de Debian (ne tapez pas, j’aime Ubuntu), n’ont pas besoin qu’on leur dicte leur comportement.

    De plus, il existe déjà une organisation qui se charge de standardiser les bureaux, et qui vise à proposer une unité d’interface graphique au monde informatique : freedesktop.org !

    Mon avis est que Shuttleworth se mêle un peu trop de considérations qui lui sont pourtant très extérieures. Je crois qu’il n’y a pas si longtemps, il a modestement proposé quelque chose d’assez monstrueux : forker Gnome en utilisant le toolkit Qt… Mark est un homme bien exubérant, avouez-le !

  14. bochecha a dit

    Je suis obligé de plussoyer Zitrouille (surtout dans son dernier commentaire).

    Effectivement, il arrive plus ou moins souvent que Mark Shuttleworth parlent de choses sensées et ait de bonnes idées.

    Néanmoins, chacune de ses interventions, chacune de ses tournures, laisse à penser qu’il est le messie, que personne avant lui n’y avait pensé et que grâce à ses idées, on va pouvoir enfin avancer.

    Certes, Ubuntu est une (plus ou moins) bonne distrib. Certes, Mark Shuttleworth est loin d’être un imbécile. Il n’empêche que c’est avant tout un homme de communication qui a un peu trop tendance à tirer la couverture à lui même (et c’est, je pense, la majorité des critiques à son égard).

  15. Zitrouille a dit

    Je pense que mes arguments auraient eu plus de poids si j’avais été moins allusif, et surtout si j’avais adopté le point de vue de mon dernier commentaire.

    Si des lecteurs ont trouvé que je suis parti dans une croisade anti-Shuttleworth, c’est que j’ai de toute évidence manqué de rigueur dans l’enchaînement de mes idées, et par conséquent que j’ai manqué mon but. Je l’admets, mon article est largement perfectible.

    Toutefois, les plus ouverts d’entre vous auront réussi à capter l’essence de mes propos.

    Bochecha, je partage en effet ton point de vue. Mark Shuttleworth est un personnage intéressant, que je respecte et qui a parfois de bonnes idées, comme tu le dis si bien.

    En revanche, il prend certainement son rôle un peu trop à coeur, en piétinant des plates-bandes qui ne sont pas les siennes.

    À tous, merci pour vos commentaires.

  16. [...] et robuste mais pas spécialement joli vers quelque chose que nous pourrions qualifier d’art (cf. Zitrouille) Tags: Mockup, Ubuntu Share this post! Twitter Digg Facebook Delicious StumbleUpon Google [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: